• lemardeleydiet

Questions autour du blé, du gluten et des fodmaps.

Mis à jour : janv. 18

Aujourd'hui je vais vous parler du blé, ce compagnon de nos repas qui est aujourd'hui fortement décrié par sa richesse en gluten.

La mode du sans gluten bat son plein, depuis que le gluten semble avoir été identifié comme ennemi. Quand, en nutrition, on fait d'un cas particulier une généralité, ça nous questionne toujours, pas vrai? Démêlons le vrai du faux.


  1. Le gluten est une protéine, dont le petit sobriquet scientique est l'alpha-gliadine, il est présent dans le blé, l'épeautre, le froment, le seigle, l'orge, le kamut, enfin l'avoine (dans ce cas il s'agit d'une protéine appelée l'avénine, qui ressemble à l'alpha-gliadine).

  2. Oui, le gluten est donc dans plein d'aliments du quotidien: pain, biscuits, gâteaux, viennoiseries, poissons panés, figues séchées et conservées dans la farine, etc. C'est le gluten qui permet de donner une élasticité à la pâte.

  3. L'allergie au gluten existe, il s'agit de la maladie coeliaque, dans laquelle la consommation de gluten va venir perturber les cellules de l'intestin en changeant leur aspect. A terme, il y a un risque de cancer. Le seul traitement est l'éviction du gluten, et la consommation d'aliments sans-gluten où pas un milligramme de farine de blé n'est autorisé. La vraie allergie en somme.

  4. L'intolérance au blé existe, mais ce qui est en cause, c'est surtout le fructane, un sucre fermentiscible parmi les autres fodmaps. Le grand découvreur de l'intolérance au gluten est revenu sur ses dires, et aujourd'hui on sait que les fodmaps sont responsables des troubles digestifs notamment dans le Syndrome de l'Intestin Irritable. Et ça, ce n'est pas que moi qui le dis, c'est la Monach University, qui mène les recherches les plus avancées à l'heure actuelle en matière de fodmaps.

  5. Le fructane n'est pas le seul responsable, il y a de nombreux autres fodmaps dans l'alimentation.

  6. Le régime contrôlé en fodmaps n'est pas un régime d'éviction, la première phase assez restrictive est limitée dans le temps, c'est essentiel car dans les fodmaps il y a aussi des prébiotiques, super bons pour notre flore intestinale. La seconde phase est une phase de test où on va venir définir la carte d'identité de tolérance aux fodmaps.

  7. Nous sommes tous intolérants aux fodmaps, tout est une question de quantité! L'ado qui aime les plâtrées de pâtes et qui les supporte bien aura juste un degré de tolérance très haut. Si l'intolérance au fructane du blé existe bel et bien, la tolérance est aussi présente chez tous les individus. Chez des personnes très sensibles à ce sucre, seulement quelques petites quantités pourront être absorbées. Les quantités peuvent être très différentes selon les personnes.

Je ne suis pas anti-sans-gluten, mais pour moi il est important de rétablir quelques vérités. Les produits sans-gluten ont le mérite de permettre les malades coeliaques d'avoir une offre alimentaire variée, et d'aider mes patients SII à contrôler leurs apports en blé, et à pouvoir continuer à se régaler!

Car oui, on continue vraiment à se régaler même dans l'alimentation pauvre en fodmaps!



Magali Le Mardeley Diététicienne Compiègne

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Magali Le Mardeley Diététicienne

06 17 56 30 60

©2020 par Magali Le Mardeley Diététicienne-Nutritionniste

diététicienne Compiègne - diététicienne Oise - diététicienne fodmaps - diététicienne diabète